Technicité

Tangram permet à ses utilisateurs de bénéficier
d’espaces de travail efficients à des coûts énergétiques maîtrisés.

PRÉSENTATION DU PROJET

Adresse : 148/164 avenue Pierre Brossolette à MALAKOFF (92)

Description :

  • Deux bâtiments indépendants (A et B) en R+6, reliés par un bâtiment pont
  • Quatre niveaux de sous-sols comprenant 192 places de parking en infrastructure du bâtiment B et un restaurant d’entreprise en infrastructure du bâtiment A
  • Terrasses accessibles sur la toiture du bâtiment
  • Le RdC du bâtiment A comprend des zones prévues pour du commerce

EFFECTIF ADMISSIBLE MAXIMUM

Effectif maximum admissible (bâtiment A) : 515 personnes

GROS ŒUVRE

Surcharges d’exploitation :

  • 350 kg/m² pour les bureaux
  • 500 kg/m² pour le hall d’accueil
  • 500 kg/m² pour les zones d’archives

HAUTEURS LIBRES

  • Bureaux et circulations : 2,70 m
  • Hall principal : 2,70 m + double hauteur ponctuelle à 6,20 m

MENUISERIES EXTÉRIEURES

La largeur des trames sera de 1,35 m.
Les façades comporteront des ouvrants de confort.

FAUX PLAFOND

Bureaux, circulations et salles de réunion : faux plafond en dalles de fi bres minérales
Sanitaires : faux plafond en bacs métalliques autoportant

SOL

Revêtement en dalles de moquette posées sur faux planchers, avec plénum libre de 8 cm.

ASCENSEURS

Bâtiment A : batterie triplex pour les étages en superstructure avec des portes palières d’une hauteur de 2,10 m.
La batterie du bâtiment dessert aussi le SS1 pour l’accès au restaurant d’entreprises.
Un ascenseur pour les niveaux de parking en infrastructure dans le bâtiment B.

ÉLECTRICITÉ

Le comptage général sera du type tarif vert réalisé en haute tension.
Un ensemble de sous-comptage sera réalisé depuis le « tableau général basse tension » avec notamment un sous-comptage pour chaque «lot» de bureaux et des sous-compteurs pour les éléments et les installations services généraux suivants :

  • CVC
  • Éclairage
  • Prises de courant sur réseau normal
  • Prises de courant sur réseau ondulé
  • Ballons d’eau chaude électrique

ÉCLAIRAGE

Plateaux de bureaux : luminaires LED, commande par détecteurs de présence et de luminosité
Parking : plafonniers LED sur détection de présence et/ou commandés par GTB

PRISES DE COURANT

Les postes de travail seront alimentés par des nourrices de 4 prises de courant 2×10/16A+T dont 2 à détrompeur pour le réseau ondulable. Elles seront en aluminium raccordées par des cordons à connexion rapide.

VÉHICULES ÉLECTRIQUES

Mesures conservatoires permettant l’alimentation des 10 emplacements de stationnement et équipement de 4 de ces emplacements par des bornes électriques dédiées à la recharge des voitures électriques.

ENSEIGNE LUMINEUSE

Mesures conservatoires pour la mise en place ultérieure par le preneur d’une enseigne
(attentes électriques notamment).

ONDULEUR

Mesures conservatoires en vue de l’installation ultérieure d’un onduleur et de ses batteries pour un local par entité au sous-sol.

SYSTÈME DE SÉCURITÉ INCENDIE

Le bâtiment sera équipé d’un système de sécurité incendie (SSI) de catégorie A et d’un équipement d’alarme de type 1 conforme à la réglementation en vigueur.

GTB

Un système de GTB fonctionnant via un PC serveur sur un « bus » parcourant l’ensemble du bâtiment permettra de faire un suivi des consommations par lot, par type d’énergie, par poste de consommation ainsi qu’un relevé des conditions climatiques extérieures.

CONTRÔLE D’ACCÈS

Les accès contrôlés seront équipés d’un système de contrôle permettant la lecture de badges.
Les lecteurs de badges seront de type lecteur de proximité.
Les accès aux parties communes seront contrôlés.
Mesures conservatoires sur les paliers ascenseurs à chaque entrée et chaque porte d’accès de lot privatif pour la mise en place de lecteurs de badges.
Mesures conservatoires pour les portillons de contrôle d’accès aux paliers ascenseurs au RdC des entités.

INTERPHONIE

Les accès à l’immeuble depuis l’extérieur seront équipés d’interphones. Le poste chef sera situé dans le local sûreté.

VIDÉO SURVEILLANCE

Dans le PC sécurité, installation d’écrans plats et d’enregistreurs numériques reprenant les informations des 10 caméras installées sur le RdC de l’immeuble.

DÉTECTION INTRUSION

Il sera prévu un système de détection intrusion, avec centrale d’alarme anti-intrusion et transmetteur, installé dans le PC sécurité.

RÉSEAU INFORMATIQUE

Double adduction prévue avec 2 points d’entrée dans le bâtiment avec chemins de câble jusqu’aux locaux opérateurs.
Chemins de câbles verticaux entre les locaux opérateurs et locaux brassage dimensionnés pour recevoir les rocades et les alimentations cuivre ou fibre optique en jeu d’orgues.
À partir de cette infrastructure, il sera possible de créer une installation du type support unique 4 paires VDI (voix-données image). Elle sera dimensionnable pour que chaque lot soit irrigué par une colonne modulo 4 paires, en jeu d’orgues avec rocades verticales inter-étages modulo 4 paires. Pour chaque lot sera prévu 1 emplacement désigné LTB (local technique de brassage) contenant les baies de brassage, tenant et aboutissant des distributions horizontales et verticales. La distribution horizontale des plateaux pourra être réalisée en faux plancher, la sortie des câbles étant matérialisée par des nourrices réalisées en profilés d’aluminium ou PVC. L’ensemble sera calibré pour pouvoir compter environ 3 nourrices de 2 RJ45 pour 2 trames de 2,70 m.

CHAUFFAGE / VENTILATION / CLIMATISATION PRODUCTION DE CHAUD ET DE FROID

La production de chaud et de froid se fera par des PAC réversibles air/eau.

DISTRIBUTION

L’émission sera réalisée par des ventilo-convecteurs non carrossés basse consommation implantés en faux plafonds. Il est prévu un appareil pour deux trames de façades de 1,35 m dimensionné en moyenne vitesse pour 3 trames de façade de 1,35 m.

TRAITEMENT D’AIR

Les bureaux et salles de réunion des étages seront traités par deux centrales de traitement d’air du type double flux installées en terrasse technique du bâtiment.
Le hall d’accueil sera traité par une centrale de traitement d’air double flux spécifique située en terrasse, tout comme le RIE.

PRODUCTION D’EAU CHAUDE SANITAIRE

L’eau chaude sanitaire sera produite par des ballons électriques à production instantanée situés dans chaque espace sanitaire.

Citoyen

Une certification BREEAM niveau Good.

Une certification HQE avec un objectif de réduction des consommations de 30% par rapport à la réglementation Thermique 2012.

Une production de chaleur et de froid assurée par des sondes sèches géothermiques branchées sur une pompe à chaleur réversible, ainsi :

  • en hiver, les calories sont extraites du sol pour le chauffage du bâtiment.
  • en été, le froid injecté pendant l’hiver est récupéré pour le rafraîchissement du bâtiment.

Un immeuble